L'association est reconnue d'utilité publique, vos dons vous donnent droit à un reçu fiscal !
Suivez les actualités sur cette page dédiée et régulièrement mise à jour

Vis mon sport saison 2 : le handisport plein écran avec Philipppe Croizon

Vis mon sport est une web-série 100% optimiste sur le handisport qui a décidé de placer la barre encore plus haut que l'an dernier : en 2015, la 1ère saison avait obtenu plus de 1,5 million de vidéos affichées et suscité de nombreuses...
08/02/2017

Philippe Croizon, sportif de l’extrème quadri amputé, est un homme de défis. En 2015, il lance un concept inédit : une web-série sur le handisport. Plus précisément sur des jeunes « valides » qui partent à la découverte de la discipline de quatre athlètes de haut niveau. Une action engagée, relayée par un témoin 100 % positif. Selon Philippe Croizon « les jeunes arrivent avec des a priori et des questions plein la tête mais lorsqu’ils sont face à ces sportifs ils ne voient plus la personne handicapée mais l’athlète à part entière. »

Saison 2 : cap sur la performance

Pour sa deuxième saison, Vis mon sport réitère avec la formule qui a fait son succès. Quatre jeunes de 16 à 25 ans, sélectionnés parmi 150 candidats, ont passé une journée avec des hommes et femmes passionnés qui leur ont permis de découvrir et de tester les spécificités de leur discipline. Dotés d’un esprit de compétition qui les pousse vers les plus hautes marches du podium, deux des champions de cette saison 2 sont en lice pour les Jeux paralympiques de Rio 2016.

Sous l’œil des caméras, équitation, escrime, athlétisme et tir à l’arc sont à l’honneur. Laetitia Bernard, cavalière non-voyante, a accepté de mettre en selle Charlotte, en abordant le handicap, dit-elle, « de manère non dramatique et dynamique, ancrée dans la vie. » En affrontant le champion de tir à l’arc handisport Bryan Leloup, Roxanne, une étudiante lyonnaise, a ouvert les yeux : « Quand on est gamin, le handicap ça fait peur. Vis mon sport m’a apporté plein de réponses et j’aimerais les partager avec les gens autour de moi. »