Reconnu d'utilité publique, vos dons vous donnent droit à un reçu fiscal !
La loi de 2005, sur l'égalité des droits et des chances et la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, impose aux entreprises comme aux établissements publics un quota d'emploi de personnes handicapées (PH) de 6% de leur effectif. Si tel n'est pas le cas, les établissements privés ou publics doivent s"acquitter d'une amende, une contribution financière aux organismes collecteurs AGEFIPH pour le privé et FIFHPF pour le public. Bien que nécessaire car le monde professionnel n'est pas encore mature sur la question de l'emploi des PH, cette contribution coûte chère aux établissements. Par exemple, une entreprise de 200 salariés qui ne remplirait pas le contrat d’avoir 6 % de ses effectifs handicapés doit s’acquitter d’une amende de 175.000 euros (hors abattements) environ chaque année. D’où une tendance inverse aux préjugés : « Aujourd’hui, les entreprises sont à la recherche des personnes en situation de handicap et/ou mettent en place une politique Handicap et Santé et dégagent un budget moins coûteux que de verser cette contribution», confirme Jean-Philippe MURAT. "Dès que nous accompagnons une entreprise, une collectivité ou une administration, nous leur faisons réaliser 30% d'économie en moyenne sur cette amende."

Simulateur officiel AGEFIPH de calcul de votre contribution financière :

En 2006 la loi a changé. Votre entreprise emploie au moins 20 salariés depuis plus de 3 ans, évaluez, selon les nouveaux modes de calcul, la situation de votre entreprise et le montant de votre contribution financière Agefiph.

Le calcul de la contribution 2017 est effectué sur la base du SMIC horaire en vigueur au 31 décembre 2017, à savoir à 9.76 €

N’oubliez pas de vous munir des informations suivantes avant de débuter votre simulation :

  • Effectif d’assujettissement de l’établissement au 31/12/2017
  • Nombre de bénéficiaires employés en 2017
  • Montant des contrats passés avec les secteurs protégés ou adaptés ou les travailleurs handicapés indépendants en 2017
  • Décompte des minorations au titre des efforts consentis par l’employeur
  • Nombre de salariés de l'établissement occupant des « emplois exigeant des conditions d’aptitude particulière (ECAP) »
  • Montant des dépenses supportées par l’établissement en 2017 et destinées à favoriser l’accueil, l’insertion ou le maintien dans l’emploi des travailleurs handicapés.

Simulez votre contribution financière AGEFIPH en cliquant ici.