L'association est reconnue d'utilité publique, vos dons vous donnent droit à un reçu fiscal !

Financer son entreprise et garantir ses prêts bancaires

Une fois l'aide AGEFIPH obtenue, c'est là que le plus dur commence ! Cette dernière est insuffisante pour développer son projet d'entreprise. Les créateurs d'activité ont bien souvent besoin de faire appel à un prêt bancaire. Pas si simple : la plupart des banques rejettent les demandes de prêt des PH, même avec les business plans les mieux ficelés, pour de mauvaises raisons (trop de riques...) et ce malgré la convention AERAS. Et quand les banques acceptent, ce sont les assurances qui refusent ou proposent des surprimes inacceptables. Bref, une discrimination qui ne dit pas son nom ! Cependant, vous pouvez toujours présenter votre projet à la Caisse d'Epargne ou à la BNP Paribas qui on "une oreille plus attentive" et financent quelques projets.

C'est pourquoi notre association a sollicité l'Etat par l'intermédiaire de la BPI France en qui nous avons trouvé un bon partenaire.

Plusieurs pistes de réflexion sont actuellement à l'étude :

  • Une possibilité de prêt dédié BPI permettant de dépasser la contrainte du prêt bancaire classique dans les banques,
  • Une garantie d’Etat via la BPI en cas de défaillance comme cela existe déjà pour la Garantie Loyer auprès des bailleurs,
  • Une journée de "l'handiprenariat", une fois par an, pour faire connaitre les dispositifs qui auront été choisis et un lobbying auprès des organismes bancaires,

Et directement avec le ministère des finances publiques, un dspositif fiscal incitatif pour les particuliers qui investissent dans ces entreprises.